Membranes de piles à combustible et techniques membranaires

De l’énergie propre grâce à l’eau: l’avenir est dans la pile à combustible.

 

La formule familière de l’hydrogène et de l’oxygène produit de l’eau et de l’énergie. La pile à combustible fonctionne avec ce principe simplifié découvert il y a 200 ans, mais qui promet une avancée décisive. L’hydrogène constitue un potentiel énergétique trois fois plus élevé que tous les combustibles fossiles néfastes pour la planète (charbon, gaz, pétrole).

Dans les piles à combustible, l’hydrogène et l’oxygène, séparés par une membrane conductrice de proton et imperméable au gaz, se transforment en eau. Ceci génère de l’énergie qui n’engendre aucune émission. L’énergie chimique est convertie directement en énergie électrique et en chaleur lors du processus électrochimique et aucun autre processus n’intervient. La pile à combustible est donc un convertisseur d’énergie très efficace. Elle est parfaitement adaptée aux besoins du XXIe siècle, n’émettant aucun gaz à effet de serre, car elle ne produit que de l’eau ordinaire. Cette technique convient à un large choix d’applications et pourrait devenir la principale source d’énergie.

La filiale de BWT FUMATECH s’est déployée mondialement pour être le futur leader mondial du marché des membranes innovantes (membranes de polymères fumion® et membranes de poly fumapem®), éléments centraux d’une unité d’électrode à membrane au cœur de la PEMFC (pile à combustible à membrane électrolyte polymère).

 

 

 

Membranes de pile à combustible

la pile à combustible Une pile à combustible fonctionne principalement comme une batterie et peut être fixe, pour produire de l’électricité et de la chaleur dans les foyers, oubien mobile dans les voitures, les bus et les bateaux et pour recharger les appareils portables.

Plus d’informations

www.fumatech.com